Extrait des clownés 2013 au Lion d’or… (1)

La police française s’invite au Québec !

Publicités

Vive les clowns, les copains de l’ÉNH, les bichons, la mal bouffe, les one piece, les colorants pour cheveux et les joyeux festins !!

Qu’est-ce qui m’arrive ? Pourquoi j’écris moins ? Où est ma tête ?

Ma tête est dans mes chevilles et ailleurs… J’ai pas mal de préoccupations en ce moment, dues à des choses diverses et variées : mes chevilles, une n’est pas totalement rétablie mais je dois forcer dessus pour guérir de l’autre (ce qui me provoque des tensions dans la jambe) ; ma famille, ma chérie et mes proches me manquent ; j’angoisse pour les évaluations finales ; et cætera, et cætera… Ce qui fait que depuis quelques semaines le moral n’est pas forcément là, ou c’est moi qui n’y est pas.

Antonin et moi, avant le show.

Antonin et moi, avant le show.

Heureusement, je continue à faire tout un tas de trucs vraiment cool ! Il y a eu les clownés la semaine dernière, un très bon show avec mes camardes et encore une belle complicité avec mon partenaire !

Un ami à moi de l’école nationale de l’humour (ÉNH) m’a offert de venir rencontrer un humoriste québécois puis de voir son spectacle et c’était vraiment génial ! Pour ceux qui seraient de pèlerinage à Lourdes fin mai/début juin, il y sera en festival, pour tous les autres (tout le monde en fait) voici un petit aperçu :

L'annif' de bichon (lunettes noires) !

L’annif’ de bichon (lunettes noires) !

Petit mélange de produits chimiques pour cheveux naturels =P

Petit mélange de produits chimiques pour cheveux naturels =P

Aujourd’hui, j’étais encore en cours pour la préparation de notre animation de fin d’année qui avance tranquillement. J’ai eu un petit coup de blues en rentrant et un coup de colère à cause de gens cons… Heureusement, c’était l’anniversaire d’un ami de ma classe, qu’on a célébré en costard «suit up !!» au… Mcdo !!! ;o) C’était vraiment marrant et totalement décalé !

Enfin, je me suis improvisé coiffeur pour faire une teinture à mon coloc Juan, et ma foi, j’ai peut-être une roue de secours si la contorsion marche pas… !

Je finirais par un fait marquant : ici à Mcdo on ne dit pas  »happy meal » ou  »menu enfant » mais «JOYEUX FESTIN»… pouin pouin pouin ;o)

Mauvaise nouvelle !

Car elles ne peuvent pas toujours être bonnes… J’étais un peu énervé sur le coup (même carrément) mais là ça va mieux. Je suis encore une fois au repos, donc je tue le temps ou quelque chose comme ça. Plus d’explications ci-dessous :

Maintenant, re-regardez la vidéo, faites un arrêt sur image vers 50 secondes et comparez… ;o)

C’était encore une fois en acro mais sur powertrack et fait plus sérieusement que la dernière fois. Tout content d’être rétablit de ma cheville droite, mon dernier mouvement m’a mis au tapis (mauvaise réception suite à un miller, sans le miller)… Au moins avec la contorsion, ce genre de chose ne m’arrivera jamais !

Recto

Recto

Verso

Verso

Futur contorsionniste ???

Mes progrès en flexibilité du corps et mes récentes performances, d’une part à l’impro cirque la semaine dernière, lors d’un numéro de contorsion sur le thème «Un tête à tête presque parfait», et d’autre part l’improvisation lundi en cours de clown d’un autre numéro de contorsion, où je tombais en amour avec mes chaussures, laissent présager pour l’avenir une carrière liée de près ou de loin, mais peut-être vaut-il mieux surtout de loin, dans le modelage infini et non équivoque du corps et de ses prolongements…

En me relisant, je me dis que lire du Umberto Eco est un bon moyen pour étendre la longévité de ses phrases… ! (je lisais  »Le nom de la rose » il y a peu, et là j’en suis à  »L’ile du jour d’avant »)

Désolé, je suis un peu chargé en ce moment donc je vais abréger cet article, même si je pensais quand j’ai commencé à l’écrire il y a quelques heures que j’allais mettre plein de trucs géniaux dedans… Oui quelques heures, car je l’ai commencé en début d’après-midi, puis je suis sorti, soleil oblige, marcher, aller flâner costumes avec mon ami Antonin, puis chercher de nouvelles lectures pour finir dans une soirée cabaret assez indescriptible : couleurs, flashy, perroquet bodybuildé, alcool, eau, beaucoup d’eau, interrogations, grosse, cris suraiguës, mauvais gout… heureusement les copains étaient là, et me voilà revenu prêt à aller au lit car demain il y a école (début de création de l’animation de fin d’année)…

Pour rester dans le thème de la contorsion, simultanément à l’écriture je prépare mon repas pour demain et dimanche midi ;o)

Donc je finis ici, par quelque chose qui pourra en intéresser certains, les vidéos du stage de début d’année avec le cirque du soleil et Michel Courtemanche… Je vous laisse découvrir de brefs extraits de ces deux semaines très riches :