Première expérience de vélo gelé…

Avant de conter ma petite histoire de vélo, voici une photo du souper de coloc de la veille, histoire de commencer par quelque chose de chaleureux. C'était très bon, convivial et on aimerait que ça arrive plus souvent ! ;o)

Avant de conter ma petite histoire de vélo, voici une photo du souper de coloc de la veille, histoire de commencer par quelque chose de chaleureux. C’était très bon, convivial et on aimerait que ça arrive plus souvent ! ;o)

... et ma création du soir, un gâteau pistache, framboise et chocolat blanc, qu'on pourrait presque appeler Claudia (inside joke) ;o)

… et ma création du soir, un gâteau pistache, framboise et chocolat blanc, qu’on pourrait presque appeler Claudia          (inside joke) ;o)

Ce matin, en sortant prendre mon vélo pour partir à l’école, j’ai été frappé par trois choses :

– le froid, environ -10°C ressentis (la même chose ce soir en rentrant d’ailleurs) qui se sont déposés sur ma peau fraichement réveillée comme une gentille claque,

– mes mains, vérifiant par deux froid (lapsus) un supposé état de rêve,

– mon cadenas congelé, qui en tirant fort dessus s’est finalement ouvert mais a envoyé valsé mon coude contre les barreaux du balcon,

– et mon vélo gelé, avec les vitesses qui ne passent plus mais qui en changeant subrepticement (ça fait des semaines que j’utilise ce mot en clown en pensant que c’est «subreptiVement») m’ont fait m’assoir violemment (peut-être pas si violemment mais atterrir sur cette partie de l’anatomie masculine, même de la manière la plus douce possible, est souvent perçue comme violente) sur la selle, me confirmant finalement que j’étais bel et bien réveillé.

Ça fait quatre mais il ne faut pas croire tout ce que je raconte ;o)

En tout cas, j’ai trouvé un moyen de contrer le dérailleur bloqué par le froid, en pensant autrement l’utilisation de mon vélo. Démonstration en vidéo :

Publicités

3 réflexions sur “Première expérience de vélo gelé…

  1. Hey ! Je viens de découvrir aujourd’hui ton blog ! Ce sont de chouettes expériences que tu vis ! Je te vois recevoir ton monocycle au Creusot et l’essayer dans ton p’tit appart..Quel chemin, Bravo Zazou !
    Si tu fais un petit tour, un été en Normandie, viens partager ça avec les 90 petits monstres et terreurs de mon centre de loisirs !
    Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s