Itinéraire de tournée : on en a fait du chemin en Chine…

To wuhan

Pas loin de 10000 kilomètres, c’est ce qu’on a parcouru depuis le 17 juin, jour de notre arrivée en Chine. 10000 kilomètres en 2 mois. 10000 kilomètres de tournée, soit 17 villes, une trentaine de représentations, des milliers de spectateurs, beaucoup d’heures de montage, de démontage, de transports, d’attente, de promotions, de répétitions, de blessures, de modifications du spectacle, de fatigue… et on a pas encore fini, mais presque !

Même si tout n’est pas toujours évident de ce côté-ci, on tient le bon bout. On a maintenant tous très hâte de rentrer à la maison. On compte les jours. D’un autre côté, ce voyage nous a montré tellement de choses. Chaque journée était proche de l’incroyable. Je me sens tellement chargé de toutes ces aventures, de toutes les difficultés rencontrées, des doutes, des moments de bonheur, des découvertes, des rencontres, de la vie ici… Je pense qu’on a tous traversé quelque chose d’unique enrichis par le fait que nous l’ayons fait ensemble. Il nous faudra du temps pour le réaliser mais ces trois mois nous aurons indéniablement changé. Autant je vais être heureux de rentrer, autant je vais être triste de partir, comme si la page se tournait sur notre extraordinaire odyssée chinoise, comme si on laissait quelque chose d’important derrière nous. Il nous reste deux semaines pour profiter encore de ce qu’on ne vivra plus après, plus avant la prochaine aventure.

 C’est difficile de décrire tout ça avec des mots, pas évident non plus avec des images. On aura vécu le pire et le meilleur, aimé et détesté dans la même journée. La Chine regorge de surprises, elle m’a terrifié tout autant qu’elle m’a séduite. J’ai peur de sa surpopulation, j’ai peur du gaspillage exécrable, j’ai parfois peur de respirer, j’ai peur de l’aliénation qui règne ici… Et je sais pas si c’est parce que la plupart des adultes ont l’air tellement éteint mais les enfants rayonnent. J’aime leurs éclats et leur curiosité, j’aime quand des chinois s’ouvrent à nous et veulent autre chose que nous prendre en photo, j’aime leur courtoisie et leur générosité. Il reste que j’ai peur. Ça laisse un goût amer pour le monde. J’avais jamais pressenti, ressenti la surpopulation avant, je ne me doutais même pas l’expérimenter un jour. Aujourd’hui au contraire je sens son poids et j’entraperçois ses conséquences et ses dérives. Et j’ai peur. Mais je suis optimiste et j’espère, même si c’est pas tous les jours facile. J’espère et je reste attentif.

Pour terminer sur une note un peu plus joyeuse, ou pas forcément mais en tout cas d’un autre genre, voici une vidéo des artistes et techniciens dans leur besogne d’après spectacle :

Publicités

Une réflexion sur “Itinéraire de tournée : on en a fait du chemin en Chine…

  1. Aaaahhh, la vie de tournée! Bravo les techs, en effet, entre autres pour leur infinie patience envers les clowns. Bonne fin de tournée Jérémy, profites-en bien jusqu’à la dernière goutte, et je te souhaite bien d’autres chines à découvrir. Et merci pour les vidéos! xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s