26 depuis un mois, la vie continue !

La famille du Fabuleux Cirque ;o)

La famille du Fabuleux Cirque ;o)

En cet avant dernier jour de mois de juillet, il est temps de faire un bilan de cette première partie d’été !

Je dirai que ce fut bref, tout est passé à une telle vitesse ! Tout d’abord le passage de ma sœur Élise, avec nos balades, le weekend au chalet, les 4 jours à New-York… beaucoup de plaisir en un éclair. Tout est passé si vite, trop vite. J’ai l’impression de pas avoir pu profiter de sa présence, après 1 an et demi sans se voir… et Christelle mon autre sœur qui s’en va déjà dans moins d’un mois (après 4 passés à mes côtés) !
La tournée du fabuleux cirque quant à elle se déroule très correctement, avec un peu de pluie et beaucoup de plaisir mais aussi de préparation physique et de clowneries en tout genre. Chaque site a ses rencontres : des gens spéciaux, une cousine en repérage, des belges plus que sympathiques venus chanter au Québec, une vache hublot, la femme de sa vie d’un des artistes (hein Keaton), un couchsurfer génial… À côté de ça, je cours une vingtaine de minutes 5 jours sur 7 histoire de rester en forme ;o) L’été file mais c’est aussi bon signe, signe que tout se passe bien.

Je ne dirai pas ça, que «TOUT» se passe bien. Tout va bien, je suis bien, mais c’est comme s’il me manquait quelque chose… En fait, je crois que beaucoup de choses me manquent : ma copine, ma famille, mes amis… Et je m’en rend encore plus compte dans mes longues journées de repos entre chaque site de tournée.
Ça fait maintenant deux ans que j’ai débarqué au Québec mais aussi plus d’un an et demi que je ne suis pas rentré. Je ne dirai pas le contraire, je me plais vraiment ici. J’aime la ville, Montréal et ses quartiers infiniment variés. J’aime parcourir ses rues jours et nuits, nuits et jours, en découvrant chaque fois de nouveaux chemins, de nouvelles perles urbaines. Montréal, cet immense village qui respire la tranquillité, les BROUM BROUM de voitures, les «estie» et «tabarnak» d’entre deux coins de rue, les parcs par dizaine où viennent s’épancher les amoureux, se balader les familles et amis, et jogger les sportifs… J’aime l’ambiance de l’été avec ses festivals, sa bonne humeur et ses feux grandioses. J’aime aussi les gens que je côtoie, ceux de l’école qui commencent à me manquer eux aussi, et mes amis locaux d’ici ! Leur chaleur en tout temps, leur générosité, leur franchise. J’aime le parlé facile, celui que tu croises dans la rue, dans le métro ou le bus, en faisant la file à l’épicerie ou pour une bière dans un bar. Et puis j’aime cette nature quasiment omniprésente, surtout si tu fais quelques kilomètres dans une direction ou une autre. C’est là que je me dis que la clé ne réside pas dans la rédaction d’un nouvel article et encore moins dans le fait de rester devant mon ordinateur mais au contraire de sortir à la rencontre encore une fois de cette ville, de cette vie que je vis aujourd’hui. J’ai hâte de pouvoir poser de vive voix des mots sur mon parcours ici aux gens qui comptent pour moi !

Je suis déjà pratiquement en troisième année, que le temps passe vite. Avant de venir, je ne penser pas arriver jusque là… aujourd’hui j’ai vraiment hâte que ça continue, l’école et le reste de la vie ! Merci encore infiniment pour votre soutien !!!

Publicités